Cela fait maintenant quelques années que j’ai plongé les mains dans la terre et j’ai eu durant ces années la chance de rencontrer des personnes qui ont su alimenter ma passion. J’ai rapidement eu envie de réaliser des cuissons moi-même et le raku s’est imposé tout naturellement, regarder par la cheminée du four et découvrir par la couleur du feu la montée en température est un moment magique, vraiment fascinant !

Au début j’ai réalisé mes cuissons sans pyromètre et même si aujourd’hui cet instrument fait partie de mes cuissons je garde un oeil sur l’ouverture et je me laisse porter par cette chaleur.

couleurdufeu